lundi 17 décembre 2012

LE DEBARDAGE A CHEVAL : UNE TECHNIQUE TOUJOURS D’ACTUALITE


Une opération de débardage à cheval est prévue  les 26, 27, 28 décembre dans le cadre du plan de reboisement. L'opération consiste à évacuer les arbres abattus vers un lieu de stockage. L'utilisation d'un cheval est écologique, respectueux des sols et moins gourmand en énergie.

Pourquoi abattre des arbres ? 
On réalise des éclaircies sur une zone ancienne pour valoriser les semis et jeunes plants naturels existants (= 1 000 arbres) ce sont des hêtres, chênes, érables qui, en tant qu'arbres dominés ne se développeront pas. On conserve des arbres d'avenir (sain, non dominé, exploitable à terme et indigène)
Combien sont replantés ?
une trentaine
Quelles essences ? 
hêtre / bouleaux
Que faisons-nous des arbres abattus ?   
si leur diamètre inférieur à 20 cm : broyage pour paillage - réutilisé ensuite dans les espaces verts. Au-delà de 20 cm de diamètre, réutilisation par l'entreprise d'abattage (qui en est propriétaire). Pour les très gros sujets, broyage pour les transformer en plaquettes de chauffage.

Pour en savoir plus sur le débardage à cheval : http://www.foret-debardage-a-cheval.fr/debardage.html.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour poster un commentaire, votre nom/prénom ou pseudo sont obligatoires. Sélectionnez le profil Nom/Url, puis dans le champ "Nom" indiquer votre nom/prénom ou pseudo. Vous pouvez laisser le champ "URL" vide ou associer l'adresse d'un site à votre nom.